Lors de début de la location, le locataire verse un dépôt de garantie. Une somme d’argent qui sera remboursée une fois qu’il rend l’appartement dans le même état qu’il la reçu. À l’inverse, il ne pourra pas restituer cette somme vu que le propriétaire aura le droit de rembourser les frais de restauration en cas d’éventuelles dégradation de son logement.

L’état des lieux permet dans ce cas de faire face à tout litige. C’est un document qui s’établi :

  • lors du début de la location (état des lieux d’entrée)
  • à la fin de la période de location (état des lieux de sortie)

Pour vous permettre de découvrir ces états de lieux, on vous invite à consulter notre site internet suivant : https://www.inventaire-facile.com/etat-des-lieux.

Nos meilleurs conseils

État des lieux : quels conseils à suivre lors de l’établissement de cet état ?

Afin de réussir un état des lieux, le propriétaire et le locataire doivent établir 2 états conformément à la loi ALUR. Vous devez également avoir le sens de détails et recenser tout ce qu’il faut mentionner dans l’état. Vous devez aussi évaluer l’état des locaux et des équipements mis à la disposition du locataire avant la période de jouissance de cette location.